logo facebook
Connexion  Accès professionnel ▼

Professionnel, connectez-vous pour accéder à vos tarifs

Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?

Vous être client ?
Demandez vos codes d'accès

Contactez-nous
panier  Panier (0)
Votre panier est vide.

Nous contacter

02 31 48 64 50


La production "hors sol"


Chez nous, elle s'étend sur 12 ha sur deux parcelles.

Le principe est de planter le végétal dans un pot (conteneur), puis d'intervenir ponctuellement jusqu'au moment de sa commercialisation.
Si la plante n'est pas vendue à la fin de son cycle, elle est retaillée puis rempotée en conteneur plus grand.

Une grosse partie de notre production provient de jeunes plants achetés dans d'autres pépinières.
L'autre partie provient de notre culture interne de pleine terre. Cette dernière nous sert pour la production des gros litrages.

LA CULTURE HORS SOL EN PETITS LITRAGES

Nous préparons les jeunes plants en les retaillant si nécessaire, et en les sortant des godets de culture.
Ensuite l'équipe se met en place autour de la machine à rempoter (une personne à la machine et une personne à la mise en place des plantes rempotées sur les remorques).



Les conteneurs tombent un par un sur une sorte de disque. Ce disque comporte des interstices que l'on peu régler en fonction de la taille du pot.
Ce disque tourne et emporte les conteneurs sous la trémie, d'où tombe du terreau en continu (l'excédent repart dans la trémie).
Le disque déplace ensuite le conteneur et c'est à ce moment que l'opérateur place le jeune plant dans le conteneur.


L'opérateur en profite pour tasser le terreau.
Le disque finit sa rotation complète... ... et une languette expulse le conteneur sur le tapis roulant.



Pour lutter contre l'enherbement et ainsi éviter de consacrer trop de temps au désherbage manuel au cours de l'année,
mais également de limiter les traitements, qui ont un impact sur l'environnement, nous ajoutons un paillage à base de chanvre, au-dessus du terreau.






les plantes sont d'abord chargées sur les remorques puis repositionnées sur zones de culture (planches de production)


Nous utilisons différents types de terreaux (substrat) pour le rempotage.
Du terreau à base de deux tourbes blondes (20% irlandaise et 25% baltique) et écorces (55%) pour la majorité des cultures, et du terreau à base de deux tourbes blondes (20% irlandaise et 25% baltique fibreuse) et écorces acides pour les cultures acidophiles (plantes qui aiment les terrains acides).
Pour l'un comme pour l'autre, l'engrais est en mélange dans le substrat. Il est sous forme de petites billes. Ces petites billes libèrent l'engrais lentement pendant plusieurs mois (5 à 6 mois) pour un impact environnemental très faible.

D'autres travaux de suivi de culture sont à faire ensuite :

  • De la taille pour que la plante se ramifie.
  • Des interventions pour désherber manuellement.
  • Des traitements lors d'attaques d'insectes ou en présence de maladies.
  • Des amendements (distribution d'engrais) en surface. L'engrais est mis manuellement pour les plantes qui en ont besoin.
  • Surveiller l'arrosage car au contraire des plantes de pleine terre, la culture hors sol est incapable de trouver l'eau, nécessaire à sa survie. Toutes nos planches de culture sont ainsi équipées de sprincleurs qui sont déclenchés par des programmateurs. L'eau provient de forages et est stockée dans des bassins. Elle est repompée à la demande et est "administrée" par aspersion. Ceci se fait sous contrôle de la police de l'eau (administration gouvernementale).

etc...

LA CULTURE HORS SOL EN GROS LITRAGE


C'est le même principe que pour le rempotage des petits litrages sauf que nous sommes contraints de le faire à la main (la grosseur des pots n'est pas adaptée à notre machine). Nous rempotons donc les petites plantes que nous n'avons pas encore vendues, mais également, une partie de notre production pleine terre qui y est consacrée. Nous cultivons des buissons en pleine terre (cf : production pleine terre) et nous les arrachons en petites mottes. Nous les rempotons et les cultivons sur "planches de culture". La conduite y est faite de la même façon que pour les petits litrages en hors sol.





LA CULTURE HORS SOL SOUS ABRI



Nous avons 11 500 m² de surface couverte non chauffée qui est destinée à la production. Cela nous permet d'hiverner les plantes les plus fragiles* et/ou de produire plus rapidement certaines plantes (les plantes aiment la chaleur et cela est très profitable dans les premiers moments de culture car cela favorise l'enracinement).

*Une plante, même si elle est naturellement résistante au froid, est plus sensible lorsqu'elle est cultivée en pot. En effet, son système racinaire est quasiment sans protection. De plus les abris de culture protègent également d'éventuels dégâts, le feuillage des végétaux persistants (chute de neige et/ou grêle et/ou froid). De plus, nous produisons une gamme de plantes méridionnales qui, elle, est moins résistante au froid (d'autant plus qu'elle est cultivée en pot).

Nous avons 15 tunnels

La structure est en métal et on place dessus une bâche plastique. La forme est de type demi-cercle. Nous pouvons remonter les côtés de la bâche pour aérer le tunnel lors de la période estivale. Nous enlevons les extrémités des tunnels lors de périodes chaudes.

Nous avons 2 bi-tunnels


C'est en fait comme si on avait jouxté 2 tunnels dont les pieds sont droits. Ils comportent deux ouvertures automatiques (une par côté) et 2 doubles portes coulissantes manuellement, par côté. Le toit est composé de 2 couches de plastique se gonflant en cas de besoin (meilleur isolation).

Nous avons 1 multi-chapelle


C'est en fait comme si on avait jouxté plusieurs tunnels dont les pieds sont droits. Ils comportent une ouverture automatique sur le toit, quatres ouvertures latérales automatiques (2 par côté) avec une paroie brise vent en toile et une en plastique, 6 portes coulissantes manuellement et les extrémités s'enroulent en cas de besoin. Le toit est composé de 2 couches de plastique se gonflant en cas de besoin (meilleur isolation).


Retour à la page production